Le nouveau départ en France (1923-1931)

Chagall fuit la révolution qui gronde dans son pays natal et retourne à Paris – via Berlin – où il découvre que les objets et tableaux qu’il a laissés dans son atelier de La Ruche en 1914 ont disparu. Cette période passée en France a aidé l’artiste a redécouvrir les paysages français et à les dépeindre dans une lumière transparente et couverte de fleurs, le tout dans un langage surréaliste dont il use très librement.

  • La Tour Eiffel. Aquarelle, gouache et huile sur papier, 1927. Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles, inv. 11110

  • Clair de lune. Aquarelle et gouache sur papier, 1926. Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles, inv. 11109

  • Les amants sur le toit. Gouache sur papier, 1927. Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles, inv. 4933

  • Le rêve. Huile sur toile, 1927. Musée d'Art Moderne, Paris.

  • Le coq. Huile sur toile, 1929. Museo Thyssen-Bornemisza, Madrid

  • Bella et Ida à Peyra-Cava. Huile sur toile, 1931. Collection privée.